aller au contenu

Des refuges pour la biodiversité

En tant que gestionnaire des Landes de Monteneuf, l’Association mène des actions de préservation du patrimoine naturel. A ce titre, elle participe à différents dispositifs simples et accessible à tous : les opérations "refuge".
Les moyens d’agir pour la nature sont multiples : la mise en place de refuges permet de préserver un espace et les espèces qu’il abrite (papillons, oiseaux...).

Pour aller plus loin, des programmes de sciences participatives contribuent à mieux connaître la biodiversité et ainsi mieux cibler les actions de préservation.

Refuge LPO (Ligue de Protection des Oiseaux)

Les oiseaux sont des animaux passionnants dont le vol nous laisse rêveurs. Alors que certains restent toute l’année chez nous, d’autres ne viennent seulement que pour passer la belle ou la mauvaise saison. L’Association participe à leur sauvegarde et plus largement à la biodiversité des jardins en intégrant le réseau des refuges LPO et participer à cette démarche écocitoyenne.
Associant des actions de préservation et de développement durable, une convention a été signée en janvier 2013 pour créer un refuge pour la nature au Centre d’hébergement et de découvertes.


Refuge à papillons

Qu’ils soient rares ou communs, les papillons sont aujourd’hui menacés, notamment à cause de l’utilisation massive de pesticides et d’engrais chimiques. L’Association participe à leur sauvegarde en intégrant l’opération "Refuge à papillons", menée par le GRETIA (Groupe d’étude des invertébrés d’Armorique), en leur donnant ainsi la possibilité de se reproduire et de se nourrir.

Le principe est très simple et tout le monde peut y participer. Il suffit :

  • d’avoir un jardin, quelques mètres carré sont suffisants
  • de laisser les plantes fleurir en ne tondant qu’après l’automne
  • de ne pas utiliser de produits phytosanitaires

Vous pouvez éventuellement planter des végétaux favorables aux papillons et chenilles mais attention utilisez des plantes locales et évitez "l’arbre à papillons" car c’est une espèce invasive.


Refuge pour les chauves-souris

Animaux énigmatiques, les chauves souris ont longtemps été persécutées, si bien qu’elles sont devenues au cours du temps assez rares. Aujourd’hui, elles sont toutes protégées en France  ; les connaissances scientifiques ont permis de lever toutes les superstitions et de révéler leur intérêt écologique.

Lors de l’inventaire mené en 2011 sur la réserve (en partenariat avec le Groupe Mammologique Breton), huit espèces ont été identifiées, soit plus d’un tiers de la richesse bretonne. Le site est d’un intérêt considérable.
L’Association et ses partenaires publics ont fait le choix de participer activement à leur préservation en intégrant l’opération nationale "refuge pour les chauves-souris". La convention signée cadre notamment l’accueil de la colonie qui a trouvé refuge dans les combles du bâtiment d’hébergement du Centre de découvertes.

Si vous aussi vous souhaitez protéger les chauves-souris, voici quelques recommandations :

  • Réaliser les travaux en dehors des périodes où les chauves-souris sont présentes ;
  • Utiliser des produits non toxiques pour le traitement des charpentes ;
  • Créer ou conserver quelques disjointements dans les murs ou sous les ponts ;
  • Préserver l’accès aux combles et aux caves.

Pour en apprendre plus sur ces animaux fascinants, vous pouvez participer à la Nuit internationale de la chauve-souris, ou encore participer à leur comptage par le biais des sciences participatives.