Accueil du site Centre de découverte et d'hébergement Menhirs de Monteneuf - Archéosite de Brocéliande Réserve naturelle régionale des Landes de Monteneuf Actualité et Vie du Territoire

Restauration de l’étang de Quéhéon

Reconnection écologique

Cet étang a été créé en 1990 dans le but de constituer une réserve à incendie. Lors de son aménagement, un merlon de terre a été créé ce qui a "isolé" le plan d’eau des zones humides situées en amont.

L’étang de Quéhéon a été creusé au sein de landes humides et tourbeuses, des milieux extrêmement riches. Aujourd’hui, il présente un faible intérêt du point de vue naturaliste alors que son potentiel est très élevé. Un réaménagement a ainsi été étudié pour favoriser la biodiversité, à la fois les plantes et les animaux.

JPEG - 57.2 ko
Cannetons colvert
JPEG - 41.6 ko
Grassette du Portugal
plante carnivore

La zone humide située au dessus est très riche, on y trouve notamment des plantes carnivores mais aussi des oiseaux dont des canards sauvages qui donnent naissance à une couvée chaque année. Il a donc été décidé de connecter la zone humide avec l’étang. En 2009, une noue a été créé pour que les espèces puissent gagner l’étang au sein d’un milieu favorable. Il s’agit d’un fossé très large et peu profond où l’écoulement de l’eau est lent. Dans un premier temps, la végétation devrait colonniser cet espace qui pourra, dans un second temps, être utilisé par les animaux.

JPEG - 91.6 ko
Travaux d’aménagement de la noue

De nombreux habitants et visiteurs fréquentent ce site. Pour assurer la reconquête de l’étang par la faune principalement, un chemin a été dévié afin de garantir une certaine tranquilité. Le suivi de ces milieux a été mis en place pour mesurer l’efficacité de cette action.

Copyright © 2011-2017 Association Les Landes • Mentions légales
SPIP • Graphisme: Laurent Mikolajczak • Intégration web: Bcld.net