Accueil du site Centre de découverte et d'hébergement Menhirs de Monteneuf - Archéosite de Brocéliande Réserve naturelle régionale des Landes de Monteneuf Actualité et Vie du Territoire

Restauration de landes

Déboisement

Ces milieux de landes, aujourd’hui principalement boisés, ont atteint un état de conservation que l’on qualifie de "dégradé". Les arbres ont pris la place des bruyères et ajoncs ce qui a conduit à la fermeture du milieu et à la diminution des espèces typiques des landes.

JPEG - 50 ko
Débardage du bois

L’objectif : Rétablir un paysage de landes où dominent une flore et une faune caractéristiques des milieux de landes.

Mise en oeuvre : Pour cela, nous (ré)ouvrons le milieu en coupant les arbres et arbustes. Mais nous ne faisonos pas cela n’importe où ! Grâce à une cartographie de la végétation, nous savons quelles zones ont gardé leur potentielle de landes. Ainsi, nous savons qu’en coupant ces arbres, la végétation typique des landes (ajoncs et bruyères) va reprendre ses droits et repousser à cet endroit. Ces arbres sont ensuite exportés, c’est à dire qu’ils sont emmenés en dehors des milieux de landes afin qu’il n’enrichisse pas le milieux. En effet, les landes se développent sur des sols très pauvres en nutriments. Nous faisons intervenir une entreprise spécialisée dans le génie écologique pour que les travaux réalisés soient le plus respectueux du milieu naturel.

Le bois est par la suite broyé en copeaux pour alimenter une chaudière à bois. Nous offrons le bois coupé à quiconque est intéressé car c’est un excellent moyen de valoriser notre travail.

En 2018, le même type de chantier a été réalisé aux abords de Quéhéon, mais cette fois-ci, le bois a été broyé pour ensuite servir de paillage dans les jardins. Les bénevoles et adhérents de l’association sont venus le jour du broyage pour en récupérer.

JPEG - 47.1 ko
Déchiquetage du bois

Aujourd’hui plusieurs hectares de landes ont ainsi été restaurés. Le paysage, que l’on trouvait à Monteneuf il y a quelques dizaines d’années, se remet en place petit à petit, et les ajoncs et les bruyères reprennent leurs droits ! Au niveau de la biodiversité, les espèces à forte valeur patrimoniale ont pu retrouver de bonnes conditions de vie.

Copyright © 2011-2018 Association Les Landes • Mentions légales
SPIP • Graphisme: Laurent Mikolajczak • Intégration web: Bcld.net